Amie fidèle

SMS

« Mon bichon j’ai goûté une cacahuète enrobée !

Je suis sûre que tu seras très fière de moi !

Bisous, à très vite. »

Nel-Bichon

 « Coucou j’arrive bientôt, désolé j’ai bu.

Coupe le chou je t’aime »

Sébastien V.

img067

Parfois mes amis m’envoient d’énigmatiques (mais néanmoins intéressants) messages…

Amie fidèle

Le foulard de la honte

Je vous préviens de but en blanc : l’histoire qui va suivre est une anecdote honteuse.

Une de mes amies est malade. Lors de mon séjour en Bretagne, j’ai appris qu’elle devrait faire de la chimiothérapie.

Dans une boutique, j’ai alors cherché pour elle un foulard afin qu’elle puisse en orner sa tête lorsqu’elle perdrait ses cheveux. Et là, je tombe sur LE bijou. LE foulard des foulards. D’un turquoise mirifique, la couleur préférée de l’amie en question.

 

 

A ce stade,je pense qu’il serait bien inutile d’ajouter quoi que ce soit à mon récit. Vous aurez très certainement deviné, chers amis, ce qui est advenu de ce (sublissime) foulard, qui trône à présent quotidiennement à mon cou.

Mais comme la culpabilité me terrassait, nuisant à mon sommeil, anéantissant le moindre plaisir qu’offre la vie et le transformant en « essence-même de la honte », je décidai de me racheter en allant rendre une petite visite à mon amie et en arrivant les bras chargés de pâtisseries.

J’entre alors dans une belle et odorante boulangerie et passe ma commande. Etant namuroise depuis bientôt trente ans, je fus interpellée par « les baisers de Namur », qui sont apparemment une spécialité, qui ont de spécial qu’ils me sont totalement inconnus.

 

 

img046

Bon.

img047

Vous aurez clairement compris que mon récit de la honte ne se clôt pas ici. (Qu’est-ce qu’on peut s’ennuyer dans le train qui va de chez moi à chez elle) Mais la tarte fut intacte et nous l’avons savourée ensemble, accompagnée d’une petite tasse de thé. Qui dira que je ne suis point pleine de bonnes intentions ?

DSCN4538

 « Regardez à quel point je suis affreusement gênée ».

Que celui qui ‘a jamais gardé un cadeau qu’il offrait au départ à une amie très malade me jette la première pierre…

D’ailleurs ça m’a fait penser à ce strip de Calvin et Hobbes (Bill Watterson) :